Planification des déplacements

Les schémas ou études globales de déplacement à l’échelle territoriale se basent sur un diagnostic pour faire émerger les grands enjeux en termes de déplacements. L’occasion d’élaborer des actions adaptées au contexte, aux enjeux du changement climatique pour le territoire et aux attentes des habitants.

Ces études faites en partenariat avec les acteurs locaux, dont les Autorités organisatrices de la mobilité (AOM) durable, représentent également un outil intéressant pour aider les élus et techniciens d’un territoire à mobiliser les acteurs locaux et à faire émerger des projets tant sur l’offre modale (expérimentation de nouveaux services à la mobilité) que sur l’organisation des espaces (lien avec l’urbanisme) ou sur les pratiques de déplacement (PDE, management de la mobilité). Elles représentent autant des temps d’échange, de prise de conscience que de compilation de données provenant de statistiques existantes ou d’enquêtes spécifiques.

La recherche de solutions alternatives à la voiture « autosoliste » passe par la définition d’une démarche globale, coordonnée entre les différents systèmes de transport, même si la priorité peut être donnée à un ou des modes moins impactant énergétiquement.

Dans un contexte très contraint financièrement, il est important d’avoir bien défini en amont, les investissements, les autres actions d’animation ou de communication et les projets les plus pertinents à mettre en œuvre selon les objectifs recherchés. Cela passe par la programmation de projets sur la thématique mobilité pour :

  • intégrer l’enjeu mobilité dans l’aménagement durable du territoire ;
  • rationaliser les déplacements des voyageurs et le transport des marchandises ;
  • développer l’utilisation de modes de transports alternatifs à l’usage individuel de la voiture.

Trois outils de planification permettent aux collectivités de repenser de façon durable la mobilité afin de favoriser le transfert modal de la voiture vers des modes de transport moins polluants.

Schéma modes doux (marche et vélo) pour les communes et les intercommunalités Plan local de déplacements (PLD) pour les communes Plan global de déplacements (PGD) pour les intercommunalités
L’objectif du schéma modes doux est de définir les aménagements de voirie devant être réalisés pour assurer plus de sécurité et de confort aux cyclistes et piétons, afin d’encourager la pratique du vélo et de la marche pour des déplacements quotidiens. C’est un document de planification qui définit les objectifs à atteindre et les actions à entreprendre pour repenser de façon durable la mobilité d’une ville ou d’un village. Il vise à assurer un équilibre entre les besoins en matière de mobilité et la protection de l’environnement.

L’élaboration d’un PGD se fait à l’échelle intercommunale.
C’est un outil de planification de la mobilité durable qui permet une concertation efficace entre les communes et des prises de décisions sur les enjeux et les actions à mettre en œuvre sur la mobilité.

Schéma « Étapes de planification de mobilité durable », voir descriptif ci-dessous

Descriptif détaillé du visuel (PDF - 110.13 Ko)

L’ADEME accompagne les collectivités qui souhaitent initier ou développer une politique en faveur des modes de déplacements écomobiles au quotidien et soutient les démarches volontaires de planification de la mobilité à l’échelle intercommunale : PDU volontaire, Plan global de déplacements, Schéma local de transport, etc.